Connaitre l’identité d’un voleur

 Voici les étapes à suivre pour connaitre l'identité d'un voleur:

Segoula

Deux personnes se mettent face à face, mettent un houmach entre eux, et insèrent à l’intérieur du houmach une paire de ciseau au niveau du chapitre 22 verset 1 de Chemot.

le ‘houmach est suspendu au ciseau et chacune des personnes insère le bout de son index dans une des deux anses des ciseaux au niveau de la première phalange c’est-à-dire vraiment le bout des doigts. 


On pose ensuite la question. 


Si rien ne se passe, cela signifie que c’est non et si le livre se met à tourner et tombe, cela signifie que oui (attention, il ne faut pas le laisser tomber, il faut le retenir une fois qu’il a commencé à tomber).

Je vous rappelle que c’est mon ‘havroutah qui m’a enseigné cette ségoula mais quand lui-même la faisait elle ne marchait pas, ce n’est que sa fille et sa femme qui avaient ce don.

J’ai moi-même souvent essayé et cela n’a pas marché, il n’est donc pas sûr que cela marche avec vous, néanmoins je serais très heureux si vous me teniez au courant.

Attention, même si la ségoula fonctionne, il ne s’agit pas d’un témoignage vrai à 100%, c’est une ségoula et non une indication claire. 


On ne pourra jamais accuser quelqu’un d’être un voleur sur la base de cette ségoula, cela nous aidera tout simplement à y voir un peu plus clair. 


Il faudra aussi recommencer plusieurs fois pour diminuer les probabilités hasardeuses.

 
Source: Rav Ron Chaya